Pandora Hearts no Yūutsu
Qu'attend tu pour nous rejoindre ?

Pandora Hearts no Yūutsu


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Please ... Forgive Me, but Remember You.

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilbert Nightray
CO-admin
CO-admin
avatar

Zodiaque : Lion Signe Chinois : Tigre
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 32
Localisation : Jamais vraiment loin d'Oz

Destroy Card
Chain/Pouvoir : Raven.
Ce que j'ai dans mes poches ... :
In love with :

MessageSujet: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Sam 12 Mar - 7:02

Prologue.


    La pluie tombait, peu à peu, rendant le sol de plus en plus boueux.
    Dans la capitale de Leverru, le clocher sonnait les douze coups de minuit. Et chaque coup glaçait l'âme, la rendant froide. Tuant presque. À cette heure ci, tout le monde dormait. Sans se soucier, qu'un siècle venait tout juste de s'écouler.
    Les derniers grains de sables venaient tout juste d'atterrir dans le fond du sablier. Les pièces se sont mises en place, le jeu de l'échec va malheureusement recommencer, jusqu'à la toute fin des choses...







    Elle était recouverte de rouge, elle était recouverte de sang. De la pointe de ses cheveux courts jusqu'à ses pieds, du sang la recouvrait. Elle n'était blessée qu'à quelques endroits, par des petites égratignures causées par des fils transparents qui l'empêchaient de bouger. Ce qui avait permis depuis le tout début, de les voir se faire tuer : enfants, femmes, hommes, vieillards... tous ces gens, tous innocents. La fillette n'avait été qu'une poupée, observant chaque faits et gestes sans pouvoir bouger. Elle s'était sentie obligée de regarder... elle n'avait pas pu fermer les yeux.
    Au loin, une autre gamine s'approcha en sautillant d'un pas léger, presque heureuse de la vision des corps démembrés qu'il y avait au sol. Du sang tâchait sa cape rouge bordeaux, ses cheveux grisâtre aussi. Mais elle s'en fichait totalement ! Tout ce qu'elle aimait se trouvait autour d'elle ! Sang, cadavre, doigt, bras, jambes, pieds, yeux, boyaux ... tout ! Absolument tout ! Sautillant à cloche-pied, elle rejoignit son pantin du jour, s'amusant à la faire tourner sur elle même, histoire de bien lui faire voir l'horreur dans lequel elle était... même si elle savait que cela ne servirait à rien. Mais c'est le plus beau cadeau qu'elle pouvait faire faire à sa marionnette maculée de rouge ! Du sang, du feu et des morts !
    Zwei, tel était son prénom, fit glisser son doigt sur le visage de sa victime. Passant sur l'arcade sourcilière, elle descendit pour faire le contour de la joue. Sous le menton, elle lui fit relever la tête. Des yeux apeurés ... quoi de plus mignon ? Elle aurait aimé voir des perles de cristaux couler sur la petite joue tendrement ronde de l'enfance. Mais bon, elle ne pouvait pas tout avoir non plus... Elle était déjà amplement satisfaite ! La main de la manipulatrice ne s'attarda pas sur le visage de son interlocutrice. Elle la prit par l'épaule et l'attirât vers elle. La gamine était sa chose, un objet qu'elle allait casser après le déballage. Zwei devenait possessive, la partie du jeu dont les règles l'amusaient le plus ! D'une voix doucereuse elle se mit à chantonner. D'un air effrayant, sanglant !

    - Coupez-lui la tête ! chuchota sur un ton de cantine la blanche, la bouche collée contre l'oreille droite de son interlocutrice. Tu as compris le message, Yuka-Lacie Baskerville ?

    Chacune des syllabes étaient accentuées. Oui, elle l'avait compris. Mais le message, elle ne l'avait pas. Et pourtant, elle l'avait compris. Les yeux exorbités par la peur, la respiration devenant de plus en plus suffocante, suffoquant par l'air lourd de fumée provenant des flammes, ladite Yuka observa l'autre lui glisser un rouleau de parchemin dans sa main. Instinctivement, elle le serra. Pas à cause des fils, par sa propre volonté.

    - Fait bon voyage dans ce cas !

    Elle ne put faire quoi que ce soit. Zwei la poussa avec une simple pichenette. Les fils la firent reculer sans douceur et la lâchèrent enfin. Après des heures et des heures. Une crevasse se forma sous ses pieds. Un rond noir aux profondeurs violacées. Yuka aurait pu se rattraper. Mais elle se laissa tomber.
    La chute fut longue. Elle vit de tout, chaise, table, assiette, poupée... Mais tout rester plongé dans le néant. Et plus elle était attirée vers le puits sans fond, une larme coula. Puis deux, puis trois. Toutes contenant un souvenir heureux ou douloureux. Contenant une amitié forte envers une personne, contenant une haine sans nom vers l'autre. Un à un, elle perdait son passé, mais elle s'en fichait. Elle ne retient que son prénom qu'elle se répéta en boucle et en boucle, laissant l'horreur qu'elle avait vécu se dissiper.
    Elle aurait voulu crier, mais elle laissa sa bouche fermée. Elle aurait pu lâcher le parchemin, elle ne savait plus ce qu'était cet objet, mais elle le sera encore plus, à s'en faire mal à ses pauvres doigt meurtris par la coupure des fils. Elle leva ses yeux vers le haut. Il n'y avait plus d'issue, juste des ténèbres. Yuka sourit, laissant sa dernière larme couler et souriant. Qui était-elle ? D'où venait-elle ? Sa famille ? Sa vie ? Tout venait enfin de disparaître.

    Le reste de la chute fut longue, interminable. Et pourtant, elle se sentait libre, pleine de vie, une poupée endormie. Ses poumons la brûlaient, mais elle ne cria pas.

    Ce ne fut que lorsque son dos rencontra brutalement le sol de marbre froid qu'elle laissa une plainte d'une douleur sourde s'échapper de sa bouche.







    La journée avait été calme. C'était bien l'une des premières fois depuis longtemps pour le Duc Barma. Pas de crise d'angoisse du garçon. C'était bien reposant tout de même, sauf si les douleurs le prenaient violemment durant le cours de la nuit. Cela risquerait d'être plus embêtant.
    Sa nièce n'était pas venue l'embêter, et il qualifiait cela comme étrange. Une Shinta ne venant pas essayer de lui tenir tête était même plus qu'étrange. Avec un peu de chance, cette dernière devait s'être endormie dans un coin de la bibliothèque, plusieurs livres à ses côtés, dont un ouvert sur ses genoux. Il y avait l'autre possibilité qu'elle soit plongée dans son moment de détente, ou tout simplement, en train d'embêter le pauvre domestique qu'était Liam.
    Il se leva du canapé enterré sous les livres et allant poser deux doigts contre la cage du rouge-gorge. Il tapota doucement les barres métalliques pour ne pas effrayer l'oiseau. Et ce dernier le regardait, sans trop comprendre, clignant des yeux très rapidement, avant de se décider enfin d'aller picorer doucement le doigt pour juste après, aller avaler quelques graines.

    C'était un manège vraiment très pathétique aux yeux de Rufus. Dormir, manger, pisser, s'amuser, manger, pisser, se détendre, pisser, manger et dormir. Voilà ce que faisait uniquement l'homme et les autres êtres vivant. Cela ne changeait pas et cela ne risquait pas de changer : les journées avançaient peut-être dans un rythme lent, mais elles se succédaient, les unes après les autres. Cela devenait lassant, très lassant. Sauf pour lui ! Même aujourd'hui, le duc roux ne faisait que s'absorber dans les écrits des livres, manquant un repas ou se rendant compte qu'il était déjà bien avançait dans la nuit... Il n'y avait pas d'autre mot, comme celle des autres, sa vie était totalement pathétique !

    Plongé dans sa longue réflexion qui était très intéressante finalement, il se prit de sursauter, lorsqu'un hurlement franchit chaque pierre du manoir. Chaque pièce en fut assaillie. Et malgré que nous soyons en été, un froid plus que glaciale prit soudainement place. Glaçant le sang, puis les os, pour totalement disparaître une seconde plus tard.
    Le cri aurait pu provenir de sa tendre nièce, mais ce n'était pas sa voix, beaucoup trop aiguë, voir même grave. L'idée vint que ce pouvait être le garçon. Mais la voix était féminine. Marre de ne pas savoir, il fronça les sourcils presque avec une once de colère et sortit de ses appartements.
    Dans le couloir, les servantes se regardaient, ignorant s'il fallait aller voir quoi que ce soit. Mais elles ne bougèrent pas, s'inclinant juste au passage de Rufus -qui pour tout dire, ne faisait pas vraiment très attention à elles - et retournèrent à leurs occupations premières, se lançant parfois des regards interrogateurs sur ce qu'il pouvait bien se passer. Les membres de Pandora, quant à eux, allaient d'une pièce à l'autre, bien décidés à protéger le duc irritable en toute circonstance. Mais fallait-il juste savoir où était ce dernier ! Il avait l'art de marcher vite et de semer rapidement. Et pour tout dire, il venait de perdre la trace du Barma !

    Les couloirs étaient devenus trop long au goût de Rufus. Même les décorations n'atténuaient pas la longueur impossible de ce manoir ! Le roux dégagea son éventail et le plaça devant son visage, et pesta en silence. Il ouvrit soudainement une porte et glissa la tête dans l'encadrement. Non, cela ne venait vraiment pas du garçon. Il dormait encore, épuisé par toutes ses blessures, par un souvenir qui n'en finissait pas. Rufus referma la porte. Bien que l'envie d'aller s'assurer que Shinta allait bien, il ne fit pas marche arrière et se laissa guider par sa déduction.

    - C'est là qu'ils sont arrivés, tous les deux, à plusieurs semaines de décalage... murmura-t-il pour lui-même, voir même pensa, ses lèvres n'avaient pas bougé, ou à peine.

    Il accéléra le pas, marchant plus vite, comme s'il allait courir. Mais ce n'était pas le cas, il resta bien droit, les sourcils encore plus froncés qu'au départ. Les couloirs se firent plus frais. Il ouvrit une porte, attrapa une chandelle, l'alluma et referma la porte derrière lui. Et une à une, il franchit les marches. Seconde par seconde l'air devenait de plus en plus glacial, mais il en avait bien trop l'habitude. Le sombre escalier avait tout compte fait une fin. Quand il arriva totalement en bas, il ne manqua pas cela.






    Le rouge lui allait bien. Le bordeaux aussi. Mais avec cette cape, elle n'était qu'une meurtrière.
    Et pourtant, Rufus s'approcha de son corps meurtri, endormi. Cela pouvait être un piège, il était tout simplement confiant. Il plia son éventail et le rangea.

    - Pauvre gamine. Est-ce toi, l'abandonnée, la poupée ? dit-il d'une voix claire et profonde

    Mais même s'il attendait que Yuka se réveille, que pourrait-elle lui dire ? Elle qui avait abandonné son passé pour survivre ?
    Cependant, la voix lui sembla apaisante, et lentement, ses doigts se desserrèrent. Laissant Rufus prendre le rouleau de papier ...







Je n'ai jamas publié une fic sur un forum ... ça me fait vraiment tout drôle !
Si vous souhaitez plus d'infortmation sur cette fic sur mon blog Yuka-Lacie-Baskerville, du moins, si je n'ai pas la flemme et que je vous sors le résumé bien complet ! On verra cela après mon Brevet blanc je pense ! Je remercie encore ma Beta de m'avoir corrigé, et Shinta de me laisser utiliser son O.C !
J'espère que ce prologue vous a plus en tout cas !

*********************************************


Dernière édition par Gilbert Nightray le Mer 22 Juin - 10:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoro Mai
Admin
Admin
avatar

Zodiaque : Cancer Signe Chinois : Cochon
Date d'inscription : 01/08/2010
Age : 23
Localisation : Dans l' Abyss

Destroy Card
Chain/Pouvoir :
Ce que j'ai dans mes poches ... :
In love with :

MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Sam 12 Mar - 11:03

Je sais ce que ça fait, c'est toujours super stressant de publier pour la première fois un vrai écrit travaillé et tout sur un forum.
J'ai toujours l'impression quand on me lit, qu'on me décortique un peu pour découvrir un peu ce que je suis.
Mais franchement tu n'as pas à t’inquiéter! Ton texte, je le trouve vraiment magnifique !

Bon, il y reste quand même des fautes Razz non, mais en général je ne chipote plus trop ( depuis que je lis les fictions d'une dyslexique où il y a pas une phrase où elle ne fait pas moins de 3 fautes :/) !
Hormis ça, c'est assez bien décrit, le passage au début en anglais est plutôt sympa ( j'avoue qu'il me fallait plus de concentration pour comprendre --' ) .
Dès l début, j'ai été submergé par l'ambiance plutôt sombre de la fiction.
Niveau émotions et sentiments , c'est très bien exprimée ! Généralement, j'aime bien quand c'est détaillé !

J'ai bien aimé avec la partie de Rufus, notamment lors de l'énumération des actions totalement débiles de l'être humain ! Cette remise en question rejoint pas mal mes idées ( lorsque je suis en mode bam ) !

Il est vraiment super super super !
Je te souhaite une bonne continuation bye

*********************************************

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-manga.forums-actifs.com
Gilbert Nightray
CO-admin
CO-admin
avatar

Zodiaque : Lion Signe Chinois : Tigre
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 32
Localisation : Jamais vraiment loin d'Oz

Destroy Card
Chain/Pouvoir : Raven.
Ce que j'ai dans mes poches ... :
In love with :

MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Sam 12 Mar - 11:32

    Je suis restée cinq minutes avant de me décider à lire ta réponse ... Comme tu dis, jme sens observée pa r mon écrit.
    Je transpire soudainement c'est ... vraiment stressant !

    Pour les quelques fautes, je verrais cela demain ... pas la têe à relire à chercher encore et encore. Je comprends pour ton amie, ma voisine de table l'est aussi. Je l'aide beaucoup en disctée, en contrôle ... mais chut hein >o<
    Pour ce passage en anglais, je l'ai trouvais sur une image sur un site japonais (du moins, j'ai tout de même rajouté quelques phrases, et ça a été corrigé par ma prof d'anglais xD) que je ne retrouve plus. Mais il a fait plein de dessin sur Glen et Lacie ! ^ ^
    Pour faire l'ambiance sombre comme tu dis ... et excuse moi du mot, mais j'en ai véritablement chier ! Trouver les bon adjectif, les formule de phrase, la ponctuation ... une véritable horeur ! T.T Et pour le détails des émotions ... m'en suis pas rendu compte *par mourir de gène dans un coin*

    Allons ! Rufus sait tout ! Même le mode de vie des hommes ! Moi aussi j'ai bien rigolé en écrivant ceci xDD.

    J'espère que la suite serra aussi bonne que le début ! Faut que j'écrive ! +.+ *panne d'inspiration* T.T

*********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lady rose noire
Membre de la famille
Membre de la famille
avatar

Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Cochon
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Localisation : Dans l'Abyss

MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Dim 20 Mar - 1:33

Je vais lire et commenter ton texte comme il se doit, mais ce serais pour plus tard, je suis un peu pressée, hi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
CO-admin
CO-admin
avatar

Zodiaque : Lion Signe Chinois : Tigre
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 32
Localisation : Jamais vraiment loin d'Oz

Destroy Card
Chain/Pouvoir : Raven.
Ce que j'ai dans mes poches ... :
In love with :

MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Dim 20 Mar - 2:06

    Pas de problème, et je t'en remercie ! ^ ^

*********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lady rose noire
Membre de la famille
Membre de la famille
avatar

Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Cochon
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 23
Localisation : Dans l'Abyss

MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Jeu 14 Avr - 9:01

Bien le bonsoir, excuses moi pour le retard mais vu ma lenteur d'escargot, les gens normaux me qualifieront deux tensions.
Je prends toujours du temps pour lire et me concentrer ... Bon, j'ai relevé quelques fautes, en espérant que ça pourrait t'aider , il y en a peut-être d'autres aussi que j'ai pas remarqué . ouf

- le clochait => le clocher
-A cette heure si => ci
-tous ses gens , c'est pas plutôt "ces"
- elle l'a prit => la prit ?
- par sa propres volonté => propre
- Elle aurait voulut crier, mais elle laissa sa bouche fermée. => voulu
- elle ne savait plus ce qu'était cette objet => cet objet
- allant poser deux doigt => doigts
- avant de se décider enfin d'aller picorer doucement le doigt pour juste après, aller avaler quelques graines. => Je sais pas pourquoi mais ça sonne bizarre
- Cela ne changeait pas et cela ne risquait pas de changer. Car les journées avançaient peut-être dans un rythme lent, mais elles se succédaient, les unes après les autres. => Les 2 phrases sont étranges, et "car" au début d'une phrase, ça se dit pas trop.
- se rendant compte qu'il était déjà bien avançait dans la nuit... >.< je capte pas
- ses lèvres n'avait pas bougeaient => n'avaient pas bougé




Pour l'intro :
-Niveau style , j'aurais réunis ces deux phrases : " Et chaque coup glaçait l'âme, la rendant froide. Tuant presque." en une ou bien en 3 . Bon après ça se discute mais j'aime les effets de gradations. ( +1 )

- A cette heure si, tout le monde dormait. Sans se soucier, qu'un siècle venait tout juste de s'écouler. Pareil, tu coupes très étrangement très phrases :ohhh:

(je compte les paragraphes avec les notes de musique )
1° paragraphe :

- Certaines des tes phrases ne sont que des subordonnées vent
- J'aime l'introduction snglante des personnages, l'esprit sadique est bien décrit ! lovee
- super pour la chute de yuka , elle me fait penser à celle dans Alice aux pays des merveilles

2° paragraphe
- Oh un passage avec Rufus ( + 1000 ) j'adore Rufus Laughing
- j'aime le modèle de l'oiseau pour la réfléxion de Rufus !
- "Marre de ne pas savoir, il fronça les sourcils presque avec une once de colère et sortit de ses appartements." Je le comprends
- A vrai dire, j'ai pas trop fait attention au style dans ce passage tellement j'ai été submergé par les actions et la réflexion de Monsieur
Embarassed

Bon globalement, je dirais que c'est un très bon début de fiction en dépit des fautes et des incohérences de phrases . C'est plutôt bien écrit et c'est fluide à lire pour un escargot comme moi ! J'espère que mes " critiques " oui parfois je suis lourde avec, pourront t'aider à progresser. Il y a un peu de changement de style passant parfois du familier au soutenue mais c'est pas plus mal d'autant plus que c'est des points de vue différent ... et blabla bla, je vais finir pas me soûler moi même en plus de t'endormir
Sleep !

Je te souhaite une bonne continuation super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
CO-admin
CO-admin
avatar

Zodiaque : Lion Signe Chinois : Tigre
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 32
Localisation : Jamais vraiment loin d'Oz

Destroy Card
Chain/Pouvoir : Raven.
Ce que j'ai dans mes poches ... :
In love with :

MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   Mar 19 Avr - 22:39

    Je corrigerais, promis. Pas maintenant, je dois me rendre sur trop de forum. A lala alalalala ! Aller à l'hosto c'est une chose mais que les médecins mettent internet sur tous les étages !! Crottes quoi ! T-T

    Tes critiques, je les prends comme une aide et un soutient. Je suis une merde en orthographe et c'est le cas de le dire ! (Je fais des arrêts cardiaque à ma prof alors ... uu')
    Couper mes phrases comme cela c'est mon style d'écriture. Disons qu'avec une bonne musique qui fait flipper comme pas deux, ça rend super bien ! Je te jure !!

    Pour le premier paragraphe, Yuka est mon O.C qui a le physique d'Alice in Wonderland. Cheveux blond et yeux bleus. Je pense que ça aura un petit impact sur l'histoire justement. Attendez de voir la suite (qui s'écrit aussi vite que marche une tortue ...). Etant une Baskerville elle connait Zwei. Et pour moi, Zwei était présente lors de Sabrié. Même si on n'en sais rien, mais pour moi, c'est le cas. Alors, aucune objection ! *aura de meurtre*

    Pour le second paragraphe, au départ, je haissais Rufus, je ne cernait pas son personnage, alors je le haissais ... un truc de fou ! Au final, à la rencontre d'une amie se surnomant Rai, j'ai appris à mieux le connaître et au final, il fut le frère adoptif de Yuka après sa chute chez lui.
    Tu as aimait la réfléxion de monsieur ? Merci pour le compliment ! sache que j'étais pliée en huit -de rire- lorsque je l'ai écrit !

    Merci pour ton soutient, ça me fait plaisir ! (:

*********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Please ... Forgive Me, but Remember You.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Please ... Forgive Me, but Remember You.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» 08. Do you remember me, now ?
» please, please forgive me, cléa.
» DON'T YOU REMEMBER - RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts no Yūutsu :: ♠ Pandora Hearts ♠ :: Les fans-fic-
Sauter vers:  





Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit